RETRAITE

Combien vaut votre pension ?

Combien vaut votre pension ?

Non pas la valeur nette accumulée au fil des mois et des années mais plutôt combien vaut-elle en comparaison avec vos investissements actuels ou ceux que vous auriez du faire ?

Je me suis récemment posé la question.

Tout d’abord sachez que je pense être privilégié. J’ai eu la chance d’avoir d’excellents parents présents tout au long de mon enfance, qui m’ont permis d’accéder à de très bonnes écoles pour récolter au bout du compte 3 diplômes universitaires. Ces diplômes m’ont permis d’obtenir de bons emplois, d’acquérir des connaissances et des expertises pointues qui ont abouties vers un très bon emploi au sein d’une grande institution académique universitaire tout en ayant la chance de pouvoir faire de petits sidelines en informatique.

Cet emploi me permet de cotiser à la cadillac des fonds de pension, le régime à prestations déterminées. Bien sûr on doit cotiser, dans mon cas près de 11% de mon salaire annuel. Mais mon employeur y cotise également tout autant. Grosso modo, chaque année de travail me permettra de gagner…près de 2,000$ par année de travail. C’est peu et beaucoup à la fois. C’est peu car il faut tout de même de nombreuses années pour accumuler un revenu annuel décent. Mais 2,000$ par année c’est tout de même plus que ce que je peux accumuler présentement en dividendes annuellement et croyez moi je travaille intensément pour augmenter ce chiffre.

2,000$/année c’est l’équivalent de cotiser 50,000$ en investissement qui rapporterait 4% de dividendes. C’est, dans mon cas, gigantesque.

On a souvent tendance a minimiser le travail de ces employés de l’état ou des grosses compagnies qui bénéficient de cet avantage. Dans mon cas, j’ai décidé d’y adhérer mais a 40 ans ! L’âge a laquelle la plupart des blogueurs financiers ont ou aimeraient prendre leur retraite.

Je suis donc arriver sur le tard, mais je pense maintenant être dans une excellente situation pour les années à venir. Chaque mois travaillé me procure pratiquement 150$ de revenus annuel supplémentaire à vie ! Pendant près de 10 ans, j’ai travaillé comme consultant, en ayant un taux horaire bien supérieur mais avec une indiscipline, plusieurs malchances et une séparation qui m’ont laissé au bout du compte très peu de tout ce magot gagné.

Ce que j’aime des blogues financiers c’est la variété des expériences. Personnellement, je ne juge pas les blogueurs, j’analyse leurs décisions, je les compare à ma situation et j’ajuste si nécessaire, tout en remerciant au passage les nouvelles expériences apprises par la lecture de la communauté financière.

Chacun a son chemin et souvent des solutions bien différentes pour arriver a destination. La mienne passe par mon emploi et mon régime de retraite, mes investissements et mes dividendes.

Et vous, quelle route avez-vous prise ?

 

A propos de l'auteur

Le Dividende.com

Blogue sur l’investissement, la gestion responsable des finances et des dettes.

2 Commentaires

  • Salut!

    Mieux vaut tard que jamais. C’est une phrase tellement banale, mais tellement vraie. Ton cheminement est l’inverse du mien,mais on a fait les deux les mêmes erreurs. Avant je contribuais à une riche caisse de retraite mais j’épargnais peu. Maintenant j’épargne beaucoup, mais je ne contribue plus à une caisse de retraite!

    L’argent accumulée dans ma caisse de retraite est «gelée» jusqu’à mes 60 ans. C’est donc dire que ce magot représente la portion sûre de mon portefeuille. C’est pourquoi je peux me permettre d’être plus agressif dans mes nouveaux placements en investissant principalement dans des titres de compagnies qui dominent leur marché et qui ont un historique de verser et d’accroître leurs dividendes.

    Merci pour l’article et bonne chance!

  • Salut !

    Concernant la question du titre du billet. La réponse de trouve en bonne partie dans le coût d’achat d’une rente certaine ou d’une rente viagère. Il y a des calculateurs à cet effet. Présentement, si vous avez 65 ans, êtes un homme, il en coûte 32,000$ pour acheter une rente viagère à vie qui vous versera 2000$ par an. Celle-ci n’offre aucune prestation minimale garantie en cas de décès (vos héritiers ne reçoivent rien) et aucune protection contre l’inflation, contrairement aux fonds de pension du gouvernement. Leur valeur est donc sans doute bien supérieure, mais d’après moi c’est moins de 60k$. La raison pourquoi la règle du 4% donne une chiffre plus élevé est qu’avec cette approche, il reste la plupart du temps du capital à la fin (en moyenne, on meurt avec plus que 100% du capital initial). Mais il faut payer un peu plus pour s’auto-assurer contre les scénarios où on manquerait de capital.

Laisser un commentaire